SECURITE HIVERNALE NIVEAU 2 - section Pyrénées Orientales

SECURITE HIVERNALE NIVEAU 2 - section Pyrénées Orientales

6 à 8 personnes - 20 heures - 2.5 jours

285 €

FORMATION SECTION

ACCROCHE

Outils et techniques pour préparer et encadrer vos randonnées hivernales niveau 2

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

- Mettre en application les outils et méthodes de gestion d’une itinérance hivernale sur 2,5 jours avec étape prévue;
- Être capable d’évaluer et de s’adapter aux conditions nivo-météo et humaines sur un itinéraire de 2 journées et demi, gérer le risque d’avalanches ;
- faire des choix en situation réelle et prendre les mesures adaptées ou renoncer, selon les conditions du moment ;
- Prendre en compte les facteurs humains lors des prises de décision et choix de stratégies, formaliser la communication et le consignes adaptées ;
- Par rapport au niveau 1: approfondissement des connaissances, mises en situation multiples lors de déplacements et d’exercices, gestion de l’engagement vers un hébergement en montagne moins de retour sur les bases de la nivologie et la théorie, engagement de l’itinéraire vers un objectif défini : le refuge.

PRÉ-REQUIS

Accompagnateurs en montagne diplômé
Avoir participé au stage sécurité hivernale niveau 1 et connaître la démarche de préparation et gestion d’itinéraire (3x3, passages clés, points de décision).
Utilisation de base DVA/sonde/pelle (pour les AMM stagiaires, très bienvenus, être au minimum initié), connaissance nivo-météo de base (situations avalancheuses typiques).

PROGRAMME

Exercice de préparation d’itinéraire : le groupe, le cheminement, les horaires, les passages clés, points de décision, temps de progression, analyse des conditions nivo-météo : travail à réaliser en amont par les stagiaires au moyen des outils et méthodes abordés dans le niveau 1. Les données pour le projet seront transmises aux participants à l’avance.
Stratégies de progression :
Partage du projet et briefing (OSERER), passage de consignes
Utiliser son sens de l’observation pour décider en sécurité
Affiner son analyse de différentes situations nivologiques et savoir adapter ses cheminements et sa trace
Communication efficace et sécurisée auprès de ses clients et de ses collègues (pour les accompagnateurs travaillant à plusieurs) : travail en binômes, formalisation et analyse des processus de prises de décisions
Gestion de passages délicats
Réadaptations selon conditions et timing avec un engagement sur deux jours et demi
Conscience et gestion des enjeux inconscients et psycho-sociologiques.

JOURNÉE 1

12h Au départ :
Accueil, repas tiré du sac
Présentation de l’encadrement et du programme, des stagiaires, niveau de connaissance, attentes. Auto évaluation initiale. Partage du projet global d’itinérance et du trajet du jour (déjà préparée à l’avance par les
participants). Analyse BERA.

14h Sur le terrain :
Application du cheminement : réévaluation des objectifs selon les conditions réelles. Utiliser son sens de l’observation pour cheminer. Analyser, décider, agir.
Encadrement par binômes.
Partage des réflexions et des consignes
Soir au refuge :
Retour sur la journée et ateliers :
Cheminement choisi, gestion de passage, débriefing Etat du groupe
Bilan de la sortie : PARI
Préparation d’un itinéraire pour le lendemain. Sans le BERA Nivologie–Travail sur les conditions nivologiques à partir de nos observations sans le BERA
Partage d’incidents vécus en encadrement pro ou pratique personnelle.

JOURNÉE 2

8h30 - 9h30 au refuge :
Finalisation de préparation du déplacement en fonction des conditions du jour, contraints par le site
Cartographie, estimation des conditions nivo-météo sans BERA.
Travail sur la démarche globale (3x3, communication…) planification d’un itinéraire adapté au groupe, aux conditions, et au site, différence objectif / projet

10h - 15h Evolution sur le terrain (repas tiré du sac)
En randonnée : Choix du terrain, identification des situations à risque, prises de décisions
Déplacement prévu pour une diversité de terrains et de situations Stratégies de conduite de groupe :
- En adaptant les consignes : distances, adaptation/renoncement…
- Travail sur les prises de décision du leader et sur sa psychologie
- Outil des modes de vigilance et les choix qui en découlent
- Nivologie : analyse du manteau et révision des situations avalancheuses typiques
- Travail DVA , sondage, pelletage, traitement de victime : exercices

15h30 - 18h au refuge :
Bilan de la journée : PARI
- Nivologie approfondissement : classification des plaques, cas des avalanches de glissement
- Préparation de l’itinéraire du lendemain

JOURNÉE 3

8h30 - 9h30 au refuge :
Finalisation de préparation du déplacement en fonction des conditions du jour, contraints par le lieu de départ (refuge) et l’horaire de retour.
Cartographie, estimation des conditions nivo-météo sans BERA.
Travail sur la démarche globale, planification d’itinéraire, identification des enjeux (explicites et implicites)

10h - 15h Evolution sur le terrain (repas tiré du sac) Itinéraire retour :
Choix du terrain, identification des situations à risque, prises de décisions.
Stratégies de conduite de groupe avec la contrainte du retour

15 h - 16h en salle :
Retour sur l’itinéraire du jour : les choix et stratégies adoptés, communication et briefing du groupe, PARI
Débriefing du stage

Bilan oral + auto-évaluation des stagiaires

INFOS PRATIQUES MATÉRIELS

- Équipement de déplacement hivernal complet et en bon état (DVA vérifié, avec piles de rechange, raquettes réglées…),
- vêtements chauds de rechange pour le soir ou un éventuel travail d’ensevelissement de certains,
- de quoi dormir et manger pour deux jours (2 nuits en refuge),
- de quoi noter,
- les lunettes de soleil et de vue (pour ceux qui en ont besoin) pour le travail en salle sur la carte,
- trousse de premiers soins,
- appareil photo,
- 3 pique-niques,
- fiches du stage niveau 1…
- Masque obligatoire lorsque la distanciation d’1,5m ne le permet pas (vous munir de suffisamment masques pour le séjour),
- Venir avec votre solution hydroalcoolique,
- Venez avec votre propre matériel ;
- Pas d’échange de nourriture, gourde, bouteille, …

INTERVENANTS

Xavier PASQUIER, AMM et formateur Anena, Association Nationale pour l’Etude de la Neige et des Avalanches reconnue d’utilité publique, décret du 10 juin 1976

MOYENS PÉDAGOGIQUES, TECHNIQUES ET ENCADREMENT

Contenus des exercices :
- Intervenir en cas d'accident : organiser et coordonner un secours, dégager une victime, utiliser des techniques pour mettre en sécurité.
- Analyse nivologique à l’aide du BERA et sans BERA
- Observation nivologique et approfondissements (classification des plaques), gestion de groupe
- Choix des terrains et stratégies de déplacement : pièges, configurations aggravantes
- Le soir : débriefing structuré (PARI)


La pédagogie utilisée lors de cette formation s’appuie sur la mise en situation réelle pour approfondir différents thèmes, pratiquer les outils et méthodes, mobiliser et approfondir les connaissances.
Le groupe limité à huit permet l’implication, la discussion et le partage d’expériences. Des supports de l’ANENA sont utilisés au fil de la progression, et des exercices sont mis en place pour approfondir le travail sur les facteurs humains, la position du (des) leader(s) et l’analyse nivologue et les stratégies de choix de la trace ...
Auto-évaluation : un questionnaire est rempli par les stagiaires en préalable (ou au début) de la session ; le stagiaire s’évalue à nouveau en fin de formation sur certains éléments.

VALIDATION DE LA FORMATION

Attestation de formation

SESSION

Dates des prochaines sessions à venir.

SOLUTIONS DE FINANCEMENT

PRISE EN CHARGE SANS AVANCE DE FONDS pour : les AMM (voir le point 1), aussi les guides et/ou éducateur sportif des activités de montagne ... (voir le point 2) ressortissants du FIF PL (fonds interprofessionnels de formation des professionnels libéraux) sont concernés : les travailleurs indépendants, membres des professions libérales, qui exercent en entreprise individuelle ou en qualité de gérant majoritaire (TNS). Ils doivent être inscrits à l’URSSAF en tant que travailleur indépendant, ne pas être inscrits au Répertoire des Métiers, et être enregistrés sous un code NAF dépendant du FIFPL.

Qu'est-ce que le FIFPL ?

1. Pour une demande de prise en charge collective pour les AMM,  avant de vous inscrire à une formation du CFAM :

    • Si vous n'êtes pas éligible au FIFPL, vous devez vous adresser au de Fonds d'Assurance Formation (FAF) indiqué sur votre attestation de versement URSSAF.

2. Vous êtes aussi concernés si vous êtes : guide de montagne ou éducateur sportif des activités de montagne ... La demande de prise en charge collective est possible en fonction du nombre minimum de 5 stagiaires de chaque profession. Dans le cas contraire, vous devrez faire une demande de prise en charge individuelle auprès du FIFPL.
Contactez le CFAM pour en savoir plus par mail : formation.prosmontagne@cfam.fr ou nathalie.pagnal@cfam.fr 


3. Pour une demande de prise en charge individuelle auprès du FIFPL :
la demande doit être faite au plus tôt (au moins 1 mois avant le 1er jour de formation), ou au plus tard dans les 10 jours calendaires suivant le premier jour de formation. Passé ce délai de 10 jours calendaires, votre demande de prise en charge sera refusée. 
Vous devrez régler la formation avant d'être remboursé.e par le FIFPL sous présentation de la facture acquittée et de l'attestation de présence et de règlement.

La demande doit être faite au plus tard dans les 10 jours calendaires suivant le premier jour de formation.
Passé ce délai de 10 jours calendaires, votre demande de prise en charge sera refusée.

Notre organisme de formation respecte l’ensemble des critères de l’article R 6316-1 du code du travail, issu du décret No 2015-790 du 30 juin 2015, le CFAM est référencé sur Datadock sous le numéro 000340.

Important :
Les dossiers des AMM ayant le code NAF 9319Z sont traités sur ces mêmes critères. Les AMM concernés doivent sélectionner le code 8551ZA Accompagnateurs en Montagne pour saisir leur demande.

4. Pôle Emploi: si vous êtes demandeur d'emploi, veuillez vous rapprocher de votre conseiller(ère) afin de savoir si cette formation est susceptible d'être prise en charge par le Pôle Emploi.

* Formation non éligible au CPF (compte personnel de formation)